Si un recrutement quel qu’il soit n’est jamais une science exacte, et même si vous avez été rigoureux sur la définition de la fiche de poste ainsi que sur vos critères de sélections, l’intégration sera fondamentale dans le processus de réussite de votre nouveau collaborateur, qui plus est dans un monde très concurrentiel.
Pour réussir une intégration, la première étape passera par un planning détaillé mis au point par l’entreprise, et sera complètement intégré dans le process management des encadrants.
Afficher un réel process d’intégration de ses nouveaux collaborateurs, former les managers à son application, c’est clairement montrer aux nouveaux collaborateurs que le hasard n’a pas sa place chez vous, c’est aussi renforcer sa marque employeur.
Les 5 étapes indispensables dans l’intégration d’un nouveau commercial:
  1. Comprendre tout de suite son rôle sur son secteur, connaître les principales règles à respecter.  Secteur, force de vente segmentée ou pas, filiale, agence, commissions directes, indirectes, parc auto, us et coutumes au niveau des frais, cette liste n’étant pas exhaustive. Il s’agit de mettre en confiance le nouveau collaborateur, son système de rémunération devra être clair et déjà abordé avec la personne qui l’a recruté.
  2. La présentation à l’équipe qu’il va intégrer, les premiers échanges avec les collègues, les anciens, les jeunes, l’histoire de son équipe comptera tout autant que l’historique de l’entreprise et sa culture.
  3. Indispensable: les premiers liens qui seront tissés avec des collaborateurs, des clients, un service client, son responsable direct qui devra adopter le ton juste par rapport à l’expérience du dernier embauché. Se sentir soutenu régulièrement lors des premiers mois dans l’entreprise est indispensable. C’est le seul moyen de rendre efficace une excellente intégration, c’est l’assurance de montrer que nous souhaitons partager ensemble cette aventure. Au fil des semaines, ces accompagnements seront plus espacés, l’objectif étant de rendre le collaborateur autonome.
  4. Les produits, offres, techniques de ventes, services, SAV, les différents marchés visités, voila de quoi passer quelques heures à intégrer de nouveaux repères. Même si une grosse partie de cette formation se fera naturellement sur le terrain, c’est encore une fois lors d’accompagnements que le nouveau collaborateur prendra confiance auprès de son responsable direct. Les semaines de formation dédiées au départ de l’intégration d’un nouveau collaborateur, sont souvent intenses, verrouiller les acquis sera un gage de réussite.
  5. Enfin, éviter toutes « mauvaises surprises » par les non-dits d’un système de rémunération complexe qui, en fonction de l’interprétation des règles, pourrait sembler désavantageux. Passer du temps sur cette partie sensible afin que votre collaborateur soit parfaitement aligné avec vous.  Bien mettre en place les canaux de communications internes pour que le nouveau collaborateur puisse accéder au CE, convention collective au règlement intérieur, intégrer les différentes procédures qualités, le dress code, etc…
Si nous savons que le succès passe souvent par la gestion des détails, NEGOTIORS a mis en place un questionnaire spécifique au métier de commercial afin d’aider l’ensemble des acteurs de la réussite.
Ce questionnaire fait parti de notre méthodologie, il est réalisé directement par téléphone ou visio conférence, auprès du nouveau collaborateur recruté.
Son seul objectif réside dans la réussite du nouveau collaborateur, il peut aider également à détecter les erreurs de casting. Il est transmis vers la hiérarchie 6 semaines après l’embauche.
Categories: Conseils

Laisser un commentaire